"Exploring the future of work & the freelance economy"
SLUIT MENU

La Belgique 55e (sur 64 pays) sur l’indice mondial de la main-d’œuvre 2022 de ManpowerGroup (Total Workforce Index)

La Belgique perd 13 places dans ce classement par rapport à l’an dernier, indiquant un recul de l’attractivité de notre pays et mettant en évidence l’urgence d’une réforme en profondeur de notre marché du travail.

ManpowerGroup publie la neuvième édition de son classement mondial de la main-d’œuvre (Total Workforce Index™). Cet index compare les conditions d’embauche, de gestion et de rétention des talents (fixes et flexibles) dans 64 pays au niveau mondial.

Pour y arriver, les experts de ManpowerGroup ont analysé 200 critères-clés du marché du travail, répartis en 4 catégories : la disponibilité des compétences, le coût du travail, le cadre réglementaire et la productivité.  Pour l’année 2022, la Belgique occupe la 55e place (sur 64) de ce classement au niveau mondial et la 28e place (sur 33) dans la région EMEA. C’est un recul important de 13 places au niveau mondial et un statu quo (recul de 1 place) au niveau régional par rapport à la précédente édition.

Notre pays perd en attractivité et notre enquête met à nouveau en évidence l’urgence d’une réforme en profondeur de notre marché du travail.

« Notre pays perd en attractivité et notre enquête met à nouveau en évidence l’urgence d’une réforme en profondeur de notre marché du travail »  explique Sébastien Delfosse, Managing Director de ManpowerGroup BeLux. «Notre population active, bien que fort qualifiée est vieillissante, pas assez flexible et présente un taux d’emploi toujours trop faible : 71,6 % avec une forte disparité au niveau régional 76,2 % en Flandre, 64,8% à Bruxelles et de 65% en Wallonie.

Par ailleurs, l’introduction de nouveaux critères dans notre étude comme l’inflation ou l’augmentation du coût salarial – notamment via notre système d’indexation – pèse sur la compétitivité de notre marché du travail et handicape la Belgique lors des décisions et choix d’investissements de groupes internationaux.

Mais ce recul spectaculaire de la Belgique n’est pas un cas isolé car l’enquête révèle que nos principaux partenaires européens font face aux mêmes difficultés – l’Allemagne, la France ou l’Italie – alors que d’autres pays comme le Royaume-Uni, les pays nordiques ou les Pays-Bas semblent mieux résister à la concurrence accrue que se livrent les marchés de l’emploi au niveau mondial dans l’évaluation de l’attractivité de leur main-d’œuvre. »

TAPFIN, ManpowerGroup Solutions’ Managed Service Provider (MSP), provides comprehensive global and local solutions that optimize contingent workforce management and drive performance through people, process and technology. Our MSP has the capability to deliver oversight of your service providers and recruitment vendors. TAPFIN’s mission is to revolutionize the way in which organizations fulfill and manage their contingent workforce. TAPFIN’s sole focus is working with leading organizations to develop, deploy, and enable an integrated approach to analyzing and managing external talent on a global & regional basis. Voir tous les articles de Tapfin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *