Les employeurs belges anticipent des intentions de recrutement modérement optimistes pour le prochain trimestre

Les employeurs reprennent confiance, selon une étude de Manpower.

Selon le Baromètre de ManpowerGroup la situation sur le marché de l’emploi devrait continuer à s’améliorer au cours du 2e trimestre 2021.  En Belgique, 13% des 474 employeurs sondés fin janvier prévoient de renforcer leurs effectifs d’ici la fin du mois de juin 2021, tandis que 4% d’entre eux prévoient de les réduire. 80% des employeurs interrogés n’anticipent aucun changement.

Après correction des variations saisonnières, la Prévision Nette d’Emploi – ou le différentiel entre le pourcentage d’employeurs prévoyant des embauches et le pourcentage de ceux prévoyant des licenciements – atteint la valeur modérément optimiste de +8%.  C’est une hausse de 2 points par rapport au trimestre précédent, mais c’est une prévision en baisse de 5 points par rapport à la même période l’an dernier.

« A l’instar des derniers chiffres en provenance du secteur de l’intérim, les résultats de notre baromètre de l’emploi indiquent un renforcement de la confiance des employeurs et une activité de recrutement en progression par rapport au trimestre  précédent » explique Philippe Lacroix, Managing Director de ManpowerGroup BeLux. « Cependant, cette année 2021 se profile déjà comme une année de transition avec seulement 28% des employeurs sondés qui s’attendent à ce que leurs recrutements atteignent d’ici la fin de 2021 un rythme équivalent à celui précédant la crise sanitaire. La solidité de la reprise dépendra fortement de la réussite de la campagne de vaccination et une majorité des employeurs sondés comptent sur la bonne volonté de leurs employés pour y participer.»

Perspectives d’emploi positives dans les 3 régions

Les perspectives d’emploi sont positives dans les 3 régions : optimistes en Wallonie (+13%), modérées en Flandre (+7%) et prudentes à Bruxelles (+2%) . Par rapport au trimestre précédent, la Prévision Nette d’Emploi s’améliore en Wallonie et Flandre et en Wallonie ( de 4 et 2 points respectivement), tandis qu’elle reste stationnaire à Bruxelles.

Des créations d’emploi attendues sept des huit secteurs sondés

Les perspectives d’emploi sont positives dans sept des huit secteurs sondés. Avec un employeur quatre prévoyant d’augmenter ses effectifs d’ici la fin du mois de juin, les employeurs du secteur de la Construction (+18%) se montrent les plus optimistes. L’activité de recrutement devrait également être soutenue dans les secteurs des Services publics, de la santé, de l’éducation et des services collectifs (+ 17%), de la Finance, de l’assurance, de l’immobilier et des services aux entreprises (+11%) et du Commerce de gros et de détail (+10%). Les prévisions sont également encourageantes dans l’Industrie manufacturière (+7%) ainsi que dans le secteur dans le secteur ‘Autre production’ (également à +7%) – Agriculture et pêche, Electricité Gaz et eau, Industries extractives. En revanche, les employeurs du secteur du Transport et de la Logistique font preuve de prudence (+2%) , tandis que les employeurs du secteur de l’Horeca (-23%) sont les seuls à rapporter des intentions de recrutement négatives, et cela pour le quatrième trimestre consécutif. Il s’agit de la Prévision Nette d’Emploi la plus faible jamais enregistée dans ce secteur depuis la création de l’enquête en Belgique en 2003.

D’un trimestre sur l’autre les perspectives d’emploi s’améliorent dans six des huit secteurs, tandis qu’elles sont en recul par rapport au 2e trimestre 2020 dans cinq secteurs.

Prévisions en progression dans les grandes et les moyennes entreprises

Selon l’enquête de ManpowerGroup, la Prévision Nette d’Emploi affiche une valeur en progression pour le troisième trimestre consécutif dans les grandes entreprises (≥ 250 travailleurs) et dans les moyennes entreprises (50-249 travailleurs), pour atteindre +20% et +18% respectivement. A l’inverse, les employeurs des petites entreprises (10-49 travailleurs) et des micro-entreprises     (< 10 travailleurs) anticipent une stagnation de leurs effectifs, la Prévision Nette d’Emploi se situant à -1% et à +1% respectivement.

D’ici là, 57% des employeurs tâcheront de privilégier un modèle de travail hybride où le travail à distance et en présentiel coexistent.  29% espèrent pouvoir ramener leur personnel sur leur lieu de travail la plupart du temps tandis que 10% préfèrent privilégier fortement le télétravail.

 

TAPFIN, ManpowerGroup Solutions’ Managed Service Provider (MSP), provides comprehensive global and local solutions that optimize contingent workforce management and drive performance through people, process and technology. Our MSP has the capability to deliver oversight of your service providers and recruitment vendors.

TAPFIN’s mission is to revolutionize the way in which organizations fulfill and manage their contingent workforce. TAPFIN’s sole focus is working with leading organizations to develop, deploy, and enable an integrated approach to analyzing and managing external talent on a global & regional basis.

Voir tous les articles de Tapfin