"Exploring the future of work & the freelance economy"
SLUIT MENU

L’automatisation du travail est-elle synonyme d’avenir du travail ?

Pendant ce temps-là en France, 53% des travailleurs pensent que leur quotidien va changer d’ici 2032. La raison ? L’automatisation du travail. C’est la conclusion d’une récente étude menée par Software Advice auprès de 1 000 employés.

Hier, l’invention des robots pour l’accomplissement de tâches répétitives et pénibles était une révolution dans le monde industriel. Aujourd’hui, nous évoluons dans une ère où certaines machines prennent la forme de logiciels. Software Advice s’est penché sur la question sur l’impact au quotidien sur notre travail. Selon leur étude auprès de 1 000 employés français, 53% des travailleurs estiment que l’automatisation du travail (en grande partie liée à l’intelligence artificielle) aura un impact sur leur quotidien au cours des 10 prochaines années.

Les travailleurs sont motivés par la numérisation du travail

Dans son article, le média Siècle Digital relève un premier constat : 64% des employés interrogés pensent que la pandémie a accéléré l’utilisation du numérique dans leur entreprise. On cite bien sûr les chatbots, les nouveaux logiciels et les réunions virtuelles. 53% des répondants pensent que l’automatisation des tâches aura un impact sur leur quotidien d’ici 2032. L’enquête de Software Advice parle d’un ‘optimiste’ vis-à-vis des nouvelles technologies en entreprise pour 38% d’entre eux et ‘enthousiaste’ pour 13%. Plus fort encore, les travailleurs se disent même « motivés par la numérisation du travail ».

Encore plus de formation à la numérisation

Siècle Digital relève également une demande importante de formation au numérique. 77% des sondés pensent que leur employeur devrait les former à de plus nombreuses compétences numériques et, par extension, à la maîtrise des outils d’automatisation des tâches. L’automatisation des tâches n’est donc pas un sujet qui effraie les employés. Selon Caroline Rousseau, analyste chez Software Advice, « les employés sont en demande réelle de formation. Les entreprises vont devoir aménager des plages horaires dédiées, car investir du temps de travail dans la formation est la promesse d’un rebond ou d’une réorganisation réussie, et de salariés plus épanouis ».

L’automatisation source d’emploi

Selon Caroline Rousseau, analyste chez Software Advice, les travailleurs interrogés sont 48% à penser qu’à l’avenir « il y aura davantage de perspectives d’emploi en raison de l’automatisation ». En revanche, l’incertitude est tout de même présente pour 20% des répondants qui ne savent pas si l’automatisation aura un impact positif ou négatif sur l’emploi. Selon Caroline Rousseau, analyste chez Software Advice, « les employés sont en demande réelle de formation. Les entreprises vont devoir aménager des plages horaires dédiées, car investir du temps de travail dans la formation est la promesse d’un rebond ou d’une réorganisation réussie, et de salariés plus épanouis ».


L’automatisation au service du travail

  • Gestion de projet : saisie de données, attribution de tâches, envoi de rappels…
  • Support client : réponses aux questions fréquentes, priorisation des tâches, chatbot…
  • Marketing : marketing automation, contenu dynamique personnalisé…
  • Comptabilité : flux de documents, encodage, automatisation de la communication…
  • RH : onboarding, génération de contrats, mise à jour de données personnelles…

Comment les répondants perçoivent-ils leur avenir au regard de l’automatisation ?

Continuez sur votre lancée :

Photo by Tim van der Kuip on Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.