"Exploring the future of work & the freelance economy"
SLUIT MENU

Prouvé : les freelances sont hautement qualifiés

Fraichement arrivée en Belgique, la marketplace européenne Malt vient de publier un livre blanc qui détoure le portrait d’un échantillon de freelances actifs en Belgique. Focus sur 4 notions clés qui se dégagent de l’étude.

Les freelances sont souvent d’anciens salariés

Selon Malt, 88% des freelances interrogés sont d’anciens employés. Au compteur ? Une moyenne de 11 années d’expérience. Expérience qui fait d’eux de vrais spécialistes armés d’un sérieux carnet d’adresses

« Cette moyenne est de 13 ans aux Pays-Bas, 10 ans en France et 9 ans en Allemagne », complète Malik Azzouzi, Country Manager Belgium de Malt.

Un véritable choix de carrière

Si 91% des freelances répondants ont quitté leur position d’employé par choix, Malt dégage trois principaux moteurs de changement : l’indépendance (77%), les projets diversifiés (61%) et la flexibilité (60%).

Malik Azzouzi est clair : « Le freelancing est un choix éclairé et 9 freelances sur 10 affirment avoir un bon équilibre entre vie privée et vie professionnelle. À titre de comparaison, ce n’est le cas que de 42% des autres travailleurs belges. »

Le freelancing n’est pas un statut de transition

« 1% des répondants souhaiteraient revenir à un statut d’employé à temps plein. 99% ont donc réalisé un choix de carrière à long terme ! » souligne Malik Azzouzi. Tout sauf une transition selon l’étude. Et près de la moitié des freelances interrogés gagnent mieux leur vie à présent. Mais pas sans efforts : négocier avec les clients reste le challenge numéro 1 devant la volatilité financière, la difficulté à être payé dans les temps et l’absence de collègues.

Les freelances sont hautement qualifiés

Un constat qui ressort également des études UCM/Unizo en 2022 : près de 9 freelances sur 10 sont diplômés de l’enseignement supérieur pour un âge moyen de 40 ans.

Dans son étude, Malt souligne l’augmentation des nouvelles catégories de métiers “qualifiés” qui se tournent vers le freelancing. « En nous appuyant sur les données d’Eurostat, nous estimons que les freelances représentent autour de 25% de l’ensemble des professionnels du digital en Europe », conclut Malik Azzouzi.


Découvrez tous les résultats dans le livre blanc de Malt :

Version FR: https://bit.ly/3O66JGi

Version NL: https://bit.ly/3TDKBUI

Version ENG: https://bit.ly/3Ebhe6M


Continuez sur votre lancée :

Jean-François Dinant
Jean-François est Créateur de contenu (freelance of course) et amoureux de Communication. Pour lui, les #RH, le #Nouveau Monde du Travail, l’#Entrepreneuriat et la #Transformation Digitale sont ses drogues durs. Jean-François is Content Creator (freelance of course) en in love met communicatie. Voor hem zijn #HR, de #NWOW, #Entrepreneurship en #DigitalTransformation zijn harddrugs. Voir tous les articles de #Jean-François Dinant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *