Affichez-vous ou pas vos tarifs sur votre site web ?

Affichez-vous ou pas vos tarifs sur votre site web ? Une question bien délicate pour pas mal de freelances. Certes, si vous le faites, vous manifestez une certaine transparence, mais vous craignez aussi d’attirer les clients mal intentionnés. Comment réagissez-vous en la matière ?

D’aucuns trouvent logique de présenter leurs prix sur leur site web. D’autres trouvent qu’il faut mieux s’en passer. Pour ou contre ?

Les « Pour »

Vous, personnellement, aimez aussi voir sur-le-champ le prix d’un service ou d’un produit que vous souhaitez acheter, n’est-ce pas ? Et bien, c’est la même chose pour les clients qui veulent engager des collaborateurs de l’extérieur, affirment certains freelances.

Un freelance qui se risque à mettre ses prix en ligne gagne plus rapidement la confiance de ses clients. La transparence est appréciée, selon certains freelances. Des clients préfèrent éviter de perdre leur temps : vous envoyer d’abord un e-mail, pour finalement constater que vos prix sont trop élevés pour eux.

Si vous ne diffusez pas vos tarifs, des clients en concluent automatiquement que vous coûtez trop cher.

L’une des grandes frustrations, surtout chez les freelances créatifs, réside dans le fait que des clients exigent que vous réalisiez leur projet pour trois fois rien. Par exemple, ils estiment que la conception d’un logo peut être créé en moins d’une heure. Ils ignorent que le freelance passe beaucoup de temps à réfléchir à un concept, à mettre au point différentes idées et à en établir quelques versions. En indiquant ensuite vos tarifs sur votre site web, vous signalez sans ambiguïté à ce type de clientèle que vous demandez un montant juste pour votre travail et qu’ils ne doivent pas vous contacter à un prix inférieur.

D’autres freelances préfèrent éviter de perdre leur temps avec des clients potentiels qui réalisent après quelques échanges qu’ils ne peuvent de toute façon pas les payer.

Les « Contre »

Si vous travaillez pour des ASBL, des multinationales et des particuliers, il y a de fortes chances que vous appliquiez des prix différents pour chaque groupe cible. En effet, une ASBL ne dispose pas du même budget qu’une entreprise internationale. Publier vos tarifs sur votre site web se révèle alors souvent peu pertinent.

Si vous vous êtes forgé·e une sérieuse réputation, vous préférerez mettre en avant votre expertise. Une fois vos tarifs en ligne, vous risquez moins de vous en occuper, estiment dès lors les freelances confirmés.

Les « Ni pour » « Ni contre »

Dans le cas des freelances qui proposent des prestations sur mesure, le choix de publier ou non leurs tarifs sur leur site web est particulièrement malaisé. Une solution ? Travailler par modules ou sur la base d’un prix de départ. Le client a ainsi déjà une idée du budget à prévoir.

Montrez qui vous êtes

Pour les coachs, notamment, le déclic entre un client potentiel et eux-mêmes est primordial. Pour les pousser à les contacter personnellement, les coachs ne publient pas leurs tarifs. Mais que se passe-t-il si, après ce premier échange, le client réalise qu’il ne peut pas vous payer ? Vous, le freelance, vous vous rendez compte que tous vos efforts n’ont servi à rien.

Voilà pourquoi vous devriez diffuser une vidéo dans laquelle vous expliquez qui vous êtes, ce que vous faites, comment vous travaillez… Ou organiser un webinaire gratuit. Les personnes intéressées peuvent ainsi faire connaissance et voir si elles sont sur la même longueur d’onde que vous.

Qu’en pensez-vous ?

Comment réagissez-vous en la matière ? Vos tarifs figurent-ils sur votre site web, envisagez-vous de le faire ou non ? Partagez votre avis ci-après.