"Exploring the future of work & the freelance economy"
SLUIT MENU

Pourquoi êtes-vous freelance ?

Pourquoi avez-vous décidé de devenir freelance ? Vous trouverez dans cet article les dix principales raisons avancées par les freelances pour se lancer dans l’aventure.

Plus de liberté, un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée ou des revenus plus élevés en tant que freelance. Ce sont les réponses les plus courantes à la question Pourquoi êtes-vous freelance ?

Carrière

Être son propre employeur. Plus besoin de rendre des comptes à un supérieur, de pointer en entrant et en sortant du bureau, de râler quand je suis en retard ou que je pars tôt…

Pouvoir décider soi-même Je décide du format de mon site web, de la société à laquelle je confie mes travaux d’impression, de mes partenaires de travail, de mes laptop, software et dresscode, etc.

Je préfère choisir mes clients, mes projets et les tarifs, moi-même.

Je suis mieux formé·e, car c’est moi qui choisis les ateliers et les events qui m’intéressent. Je travaille ainsi à la réalisation de mon objectif tout en restant ciblé·e.

À lire également : Top 15 des conseils de freelances à freelances

Culture de l’entreprise

Mon profil ne correspond pas aux emplois proposés sur le marché du travail habituel ou comme je n’ai pas les bons diplômes, je cale toujours aux épreuves de sélection. Les clients ne vérifient pas vos papiers quand vous êtes freelance, mais votre expérience.

Je gagne plus en ma qualité de freelance en comparaison avec un employé en CDI pour le même travail.

Personne n’est en droit de revendiquer mon travail. Un client satisfait ? Tout le mérite me revient. Et à personne d’autre.

Je préfère travailler avec que pour autrui. En qualité de freelance, je n’ai rien à perdre, je pose des questions pertinentes, je partage mes idées et mes expériences. Une raison de m’avoir engagé·e.

À lire également : Freelance : l’aventure dont vous êtes le héros

Liberté

Travailler où je veux. Ne plus être obligé·e d’être au bureau entre 9 et 5 heures. Fini l’obligation d’être collé à mon écran pendant 8 heures d’affilée. Je choisis le moment et la durée qui me conviennent.

Dans mon studio, au café, dans un lieu de coworking ou même dans une maison que j’ai louée sur Airbnb à l’étranger : je fixe le lieu où je travaille.

À lire également :

Les Canaries : le nouvel eldorado des télétravailleurs européens

Et vous ?

Êtes-vous aussi freelance et avez-vous une raison spécifique de l’être devenu·e ? Vos réactions ci-dessous sont les bienvenues.

À lire également : Bien vu  : Les freelances établissent aussi un business plan ! Conseils et modèles

Nathanëlla Monsaert is redacteur en grafisch vormgever. Met haar jarenlange ervaring werkt ze elke communicatie uit van A tot Z. Of hoe ze het liever zelf zegt: van A naar Beeld. Ze is een storyteller pur sang en gaat voor NextConomy vooral op zoek naar boeiende verhalen bij freelancers. Voir tous les articles de Nathanella Monsaert

One comment on this message

  1. Je fêterai bientôt mes 9 années d’activités freelance après 8 ans de salariat. Je me retrouve tout à fait dans cet article !

    J’ajouterais les expériences passionnantes de développement rendu possible par ce statut. La gestion personnalisée de mon temps de travail en tant que graphiste a permis à mon compagnon et moi-même de développer le blog voyage https://emeraudetrip.com/

    D’autres projets verront bientôt le jour.