"Exploring the future of work & the freelance economy"
SLUIT MENU

Attirer les meilleurs talents : la Commission européenne propose de nouvelles règles favorables aux startups

L’organe de régulation européen fait évoluer la législation sur l’immigration et les stock-options pour permettre aux startups européennes d’aller chercher des talents du monde entier.


KEYPOINTS

    • EU Startup Nations Standard’ (SNS) est un nouveau cadre législatif européen invitant les pays à modifier leur législation sur les options d’achat d’actions et les visas d’immigration afin que les start-ups puissent attirer les meilleurs talents du monde entier.
    • Elle indique également que la procédure de création d’une nouvelle entreprise devrait être possible en un jour seulement et coûter moins de 100 euros (119 dollars). Les délais de traitement des visas devraient également être accélérés.
    • Jusqu’à présent, 25 pays européens ont adhéré à cette invitation de la Commission européenne.

Le 19 mars 2021, la Commission européenne a proposé un ensemble de nouvelles règles pour accélérer la croissance des startups européennes. Selon CNBC, l’organe de régulation européen souhaite notamment faciliter l’immigration pour que nos jeunes pousses puissent attirer les talents du monde entier. Derrière cette évolution de la législation, l’objectif est de rattraper le retard sur la Chine et les États-Unis.

Nous avons besoin d’un plus grand nombre de startups en Europe, qui se développent rapidement pour devenir des petites et moyennes entreprises innovantes.

La Commission européenne veut favoriser la venue de nouveaux talents

Sur les 28 pays membres de l’Union européenne, 25 ont accepté les nouvelles règles proposées par la Commission. La Hongrie, la Bulgarie et la Croatie sont les seuls pays à ne pas avoir voté en faveur de cette évolution. Trois pays très réticents à l’idée de favoriser l’immigration au sein de l’Union. Car en effet, c’est bien l’objectif de la Commission européenne : favoriser et faciliter l’immigration pour permettre aux startups européennes d’aller chercher des talents partout à travers le monde et de gagner en attractivité.

L’objectif de la Commission européenne : favoriser et faciliter l’immigration pour permettre aux startups européennes d’aller chercher des talents partout à travers le monde et de gagner en attractivité.

Dans la nouvelle législation adoptée par la Commission européenne, nous pouvons lire ceci : « nous avons besoin d’un plus grand nombre de startups en Europe, qui se développent rapidement pour devenir des petites et moyennes entreprises innovantes, avant de se transformer en de grandes sociétés prospères qui contribuent à la souveraineté numérique et à l’autonomie stratégique de l’Europe. Pour ce faire, nous devons leur proposer les meilleures conditions pour se développer à chaque étape de leur cycle de vie ».

 

Source :  https://siecledigital.fr/

Jean-François est Créateur de contenu (freelance of course) et amoureux de Communication. Pour lui, les #RH, le #Nouveau Monde du Travail, l’#Entrepreneuriat et la #Transformation Digitale sont ses drogues durs. Jean-François is Content Creator (freelance of course) en in love met communicatie. Voor hem zijn #HR, de #NWOW, #Entrepreneurship en #DigitalTransformation zijn harddrugs. Voir tous les articles de Jean-François Dinant