"Exploring the future of work & the freelance economy"
SLUIT MENU
‘Chief Freelance Officer’

Chief Freelance Officer : le point de contact référent des freelances

Pour obtenir une collaboration réussie entre l’entreprise et le freelance, chacune des parties doit faire preuve d’une certaine capacité d’adaptation. Au carrefour entre le DRH et le directeur des achats, le Chief Freelance Officer est le lien que recherchent les organisations en quête d’une transformation réussie.

Expérience freelance

Chaque organisation doit apporter une attention particulière à l’expérience client et aussi à l’expérience collaborateur. Aujourd’hui, il faut également veiller à ‘l’expérience freelance’. Du moins si l’on ambitionne de profiter des nombreux avantages d’une (bonne) collaboration entre l’entreprise et le freelance. Transmission de compétences, accélération de la transformation, et consolidation de l’agilité compterons alors parmi les résultats majeurs obtenus de cette complicité.

Entre DRH et directeur des achats

Le besoin croissant de freelances au sein des entreprises demande de bien gérer la relation et la collaboration entre les deux parties. Autrement dit, si l’entreprise doit être satisfaite du freelance, l’inverse est tout aussi vrai. A mi-chemin entre le DRH et le directeur des achats, le Chief Freelance Officer est la nouvelle fonction clé des organisations agiles. Il s’agit pour lui ou elle d’aider les talents temporaires à comprendre la culture de l’entreprise, d’expliquer en interne la démarche qui a mené à les engager et à bien définir la mission que les freelances doivent accomplir.

Équilibre entre collaborateurs internes et externes

Un nouvel enjeu des organisations agiles pourrait consister à préserver l’équilibre entre les offres faites aux salariés et la place prise par les freelances. En plus de proposer du mobilier et du matériel adaptés, de permettre une flexibilité des horaires, d’assurer un suivi régulier du déroulement des missions, le Chief Freelance Officer doit aussi s’interroger sur les besoins professionnels de tous les acteurs de l’organisation. Désormais, les conditions générales de travail ne concernent plus uniquement les collaborateurs internes. Et dans votre entreprise, quand pensez-vous que le ou la Chief Freelance Officer peut commencer ?

Source : Revue RH&M n°68 de janvier 2018

Jean-François est Créateur de contenu (freelance of course) et amoureux de Communication. Pour lui, les #RH, le #Nouveau Monde du Travail, l’#Entrepreneuriat et la #Transformation Digitale sont ses drogues durs. Jean-François is Content Creator (freelance of course) en in love met communicatie. Voor hem zijn #HR, de #NWOW, #Entrepreneurship en #DigitalTransformation zijn harddrugs. Voir tous les articles de Jean-François Dinant